Actualités immobilières

Investissement locatif : Le nouveau dispositif Pinel

Le point sur les innovations en matière d’aide à l’investissement locatif avec le nouveau dispositif Pinel. Les nouvelles dispositions, qui prennent effet au 1er septembre 2014, sont entrées en vigueur le 1er janvier 2015.
C’est l’une des principales mesures du plan de relance du logement annoncé par Manuel Valls. Le dispositif Duflot d’aide à l’investissement locatif subit une série de modifications visant à le rendre plus attractif. L’enjeu est de taille : le gouvernement entend séduire 40 000 investisseurs par an, et participer ainsi au développement du parc de logements neufs, performants sur le plan énergétique, et disponibles à loyers intermédiaires. Le « Pinel », puisque le dispositif passé entre les mains de Cécile Duflot change avec l’actuelle ministre du Logement, Sylvia Pinel, ressemble dans ses grandes lignes à son prédécesseur. Il laisse cependant plus de liberté à l’investisseur.

Quelle durée ?

Avec le nouveau dispositif, l’investisseur a le choix dans la durée de son investissement. Celui-ci peut s’étaler sur 6, 9 ou maitnenant 12 ans, en contrepartie d’avantages fiscaux proportionnels.

Quel avantage fiscal ?

L’investisseur bénéficie d’une réduction d’impôt, variable selon la durée de son engagement. Cet avantage est égal à 12 % du montant de l’investissement sur 6 ans, 18 % sur 9 ans. Et désormais 21 % sur 12 ans.

Quel locataire ?

Contrairement au Duflot, le Pinel permet à l’investisseur-propriétaire de louer son logement à ses ascendants ou à ses descendants, pourvu qu’il ne s’agisse pas du même foyer fiscal. Attention, cette mesure n’est applicable qu’à compter du 1er janvier 2015.

Investir en SCPI

L’avantage fiscal du dispositif pour les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) qui réalisent des investissements locatifs sera désormais aligné sur celui en vigueur pour les particuliers.

En savoir plus